Weecast une semaine après : Vrais changements ou lifting de façade ?

Suite à mon billet sur weecast et ses commissions indécentes, Nicolas, un des fondateurs, a pris la peine de nous répondre et à apporter des modifications et des améliorations à sa plateforme pour qu’elle soit plus attirante pour les graphistes. Alors, simple lifting ou changements en profondeur, voyons ce qu’il en est…

Déjà je tiens à saluer et remercier Nicolas qui a écouté les critiques et fait preuve de patience avec certains de ces détracteurs qui ont parfois dépassés les bornes, et c’est assez rare dans le monde du crowdsourcing pour être signalé.

Ensuite, je tiens à souligner que ce blog à joué un rôle PRÉPONDÉRANT dans ces changements, qui prouve que quand on réfléchit un peu et qu’on agit pas comme un veau, (ou comme le reste de la blogosphère bêlante qui n’avait même pas jeté un œil aux CGU) pourvu que la critique soit argumenté, on peut faire bouger certaines choses. Ça c’est my two cents pour les graphistes décérébrés qui m’insultaient ou critiquaient ma démarche au départ, pour être ravis que quelqu’un se bouge le cul pour eux maintenant que les choses ont changées à leur avantages. J’ai des exemples assez édifiants pour illustrer mon propos, mais il ne serait guère charitable de vous les livrer en pâture ;) .

Ceci étant dit, passons à la comparaison avant/après, et voyons ce que nous propose weecast dans cette nouvelle mouture

Vendre ses tutos nécessite un statut professionnel

Ça n’était pas clair, voire carrément flou au début (et d’ailleurs même les CGU d’aujourd’hui gardent la trace de cette confusion dans des anciens passages mal relus), maintenant c’est affiché bien clairement, et souligné dans un billet sur emob. Il vous faudra donc au minimum un statut d’entreprise individuelle (+ d’info ici) pour pouvoir vendre vos tutoriaux.

Attention, contrairement à ce qui à été dit au départ dans l’article sur emob, il n’est pour le moment PAS POSSIBLE d’utiliser le statut d’auto-entrepreneur pour le moment.

Vous devez désormais donner l’exclusivité de vos tutos à weecast

Comme précisé sur le blog d’emob, les tutos doivent être désormais exclusifs (statut par défaut), donc pas question de proposer votre tuto à la vente ailleurs ou même gratuitement sur votre site ou votre blog. Weecast devient votre éditeur exclusif. Il y’a une possibilité de renier cette exclusivité, mais nous n’en savons pas plus car cette demande doit se faire par mail, et les commissions sont alors négociées au cas par cas (on retombe alors sur las anciennes commissions de 80% ? aucun moyen de le savoir, il faudra le tester soi même) C’est une différence de taille car si je propose un tuto à la vente, je ne veux pas être restreint sur une seule plateforme. De plus on peux y voir une manœuvre pour “masquer” virtuellement les anciennes commissions polémiques de 80% qui sont peut être toujours en vigueur.

Note: profitez-en car les CGU ont été modifiées à la va-vite sans être bien relues, et contrairement à ce qui est écrit sur Emob, les taux des CGU (qui ont valeur légale) sont présentés comme étant pour des tutos NON EXCLUSIF. C’est le moment donc de vendre vos tutos de manière non-exclusive en profitant des commissions d’exclusivité !!

Bref, dans l’ensemble, on voit que maintenant weecast a un réel rôle D’ÉDITEUR.

Les commissions de Weecast ont été revues à la baisse… de 1,5% en moyenne

Le volet qui fâche, c’était surtout les commissions qui variaient de 42% (pour 100.000 ventes) à 80% (pour <150 ventes) pour Weecast, et qui du coup rémunérait la plupart du temps moins bien l’auteur lui même que weecast, alors même que l’auteur créée son tuto de A à Z !!

Les commissions weecast AVANT mariejulien.com

weecast anciennes commissions

Les commissions weecast APRÈS mariejulien.com

weecast nouvelles commissions

Constatations

Déjà on remarque la disparition de 2 “grades” de contributeurs. Mais fondamentalement, les taux de commissions n’ont guère changé : avec l’ancien système, le contributeur touchait en moyenne 45,5% de son travail, alors qu’avec le nouveau système il touchera 47% en moyenne. On peut voir également que la balance de la rémunération moyenne penche toujours en faveur de weecast, et non de l’auteur.

Pour ce qui est de la répartition, dans la nouvelle grille, weecast a choisi d’avantager les petits volumes, en augmentant de 10% la part de l’auteur si il vend moins de 150 tutos. Par contre, les auteurs qui faisaient de gros volumes de vente (+ de 15.000 ventes) sont pénalisés car contrairement à l’ancienne grille, il n’y a plus de distinction de commission au delà de 15.000 ventes.

On n’a donc pas vraiment de modification en profondeur comme le discours de weecast le laisse entendre, mais plutôt un rééquilibrage entre les différents niveaux de commission par rapport au volume vendus, en faveur de ceux qui vendent le moins.

Le dangereux flou autour de l’utilisation de “crédits”

Le “crédit” est une monnaie en vogue sur les plateforme de crowdsourcing, mais une relation commerciale entre professionnels peut-elle s’appuyer sur de la monnaie virtuelle dont le taux est fixé unilatéralement ? Cette longue phrase pour dire qu’en tant que pros, je préfère utiliser des euros sonnant et trébuchants pour gérer mes relations commerciales, plutôt qu’une monnaie totalement opaque et volatile. Sur weecast, le crédit se périme, et ne vaut plus rien au bout d’un an.

Voici les différents problèmes afférents à l’utilisation des “crédits”, la monnaie virtuelle de Weecast.

  • Si weecast ferme ses portes du jour au lendemain, que va-t-il advenir des 1500 “crédits” que vous aviez sur votre compte ?
  • Le taux du “crédit” est fixé aujourd’hui à 1€. Qu’est-ce qui garanti que demain, le crédit ne sera pas à 80, 50, ou 1cts ? Le taux étant fixé empiriquement et sans justification, il est potentiellement très instable.
  • Les crédits servent à dissuader les gens de faire une conversion, pour les diriger vers l’achat de tutos sur la même plateforme, via la même monnaie interne. Ainsi, il y’a plus de chance que les “crédits” soint réinjectés de manière transparente.
  • le crédit est périssable et a une durée de vie d’un an

Si un particulier peut s’en accommoder, qu’en est-il d’un professionnel ? Un conseil donc pour weecast, très simple à mettre en œuvre: passez aux €uros, ça fait nettement plus sérieux et amène de la confiance, on ne peut décemment pas payer un pro avec de l’argent virtuel, même convertible.

La question de la TVA

Il y a là une subtilité importante : aujourd’hui 1 crédit = 1€ TTC et donc, lorsque cet euro sera reversé à un professionnel, il fera naturellement l’objet du prélèvement de la taxe sur la valeur ajoutée, aujourd’hui fixée à 19,6% Tous les professionnels touchant des sommes de Weecast devront en reverser 19,6% aux impôts. pour les statuts n’étant pas assujettis à la TVA, c’est Weecast qui devra les payer APRÈS avoir déduit cette TVA.

Weecast est-il intéressant ?Calculs…

Je vais reprendre le calcul simple qui m’a servi de base lors de mon premier billet :

Soit une vidéo de 20Mo, que je décide de vendre 2€, cette vidéo est vendue 100fois (2go de Bande Passante utilisée donc). Mon statut est une entreprise individuelle sous le régime de la déclaration controlée, avec cotisations à l’AGESSA en tant qu’auteur de vidéos. (cad le statut le plus indiqué pour facturer chez weecast)

Cas de figure weecast:


  • Vidéo vendue moins de 150 fois, selon la grille de commission = formateur de “coton” = 60% de commission weecast
  • 2€×100 vues = 200€
  • - commission 60% weecast = 80€
  • - 5€ de commission weecast pour les retraits de sommes < à 50€ = 75€
  • - 19,6% de TVA = 60,3€
  • - 17% de charges AGESSA = 50,04€, que j’arrondis à 50€

TOTAL NET (hors impôts) AUTEUR: 50€ à la seule condition de se désinscrire de weecast et de donner l’exclusivité de son tuto

Cas de figure “fait maison”


  • 2€×100 vues = 200€
  • - hébergement 2go de bande passante (10 cents d’euro/mois chez ovh) = 199,90€
  • - Commission paypal < 200€/mois = 3,4%+0.25€ = 192,85
  • - 19,6% de TVA = 155,05€
  • - 17% de charges AGESSA = 128,69€, que j’arrondis à 128,70€

TOTAL NET (hors impôts) AUTEUR: 128,70€

Comme vous le voyez, il y’a une différence de près de 80€ entre la solution “weecast” et la solution “fait maison”, à l’avantage de cette dernière. En plus de cette différence de rémunération, Il faut voir aussi les aspects liés à la souplesse de la plateforme. Pour toucher cette somme avec weecast, vous devrez leur céder L’EXCLUSIVITÉ de votre vidéo, c’est à dire ne la proposer nulle part ailleurs que chez eux. Pour toucher la somme, vous devez également vous désinscrire de weecast (si la somme est inférieure à 50€, comme c’est le cas dans l’exemple), et il demeure un laps de temps où votre argent n’est qu’une monnaie virtuelle, avec les inconvénients vus plus haut.

Avec la solution maison, libre à vous de vendre votre tutoriel sur d’autres places de marchés ou plateforme, voire même de le proposer à un éditeur qui fera des DVD avec pour multiplier vos gains (et les plateformes de tutoriaux sont nombreuses, il est dommage de se fermer ces possibilités). Également, vous pouvez encaisser votre argent dès le premier euro, et il n’y a pas de risques de dépréciation soudaine d’une monnaie virtuelle.

Récapitulatif:

  • Via Weecast = revenu de 50€ + impossibilité de vendre, de montrer, ou de faire éditer son tuto ailleurs + monnaie virtuelle tant que vous ne vous êtes pas désinscrit si la somme est inférieure à 50€
  • Via votre propre blog = 128,70€ + Liberté de faire ce que vous voulez de votre tuto + argent sonnant et trébuchant encaissable dès le premier euro

Weecast apporte des avantages

Évidemment, ce sont là des calculs “brut de décoffrage” et il serait malhonnête de dire que weecast n’apporte rien. Weecast apporte une plateforme unifiée, le trafic qu’il génère (aucun chiffre là dessus pour le moment, la plateforme est trop jeune), une visibilité et des campagnes publicitaires. Vous trouverez d’autres avantages sur le blog d’emob

Maintenant la question que doit se poser tout professionnel face à un prestataire, c’est “Est-ce que cet investissement est rentable”. En d’autres termes, est-ce que l’exposition et le trafic weecast vaut 80€ pour 100 vidéos vendues ?

Ou plus simplement, la commission de Weecast étant de 60%, est-ce que weecast vous apporte au moins 61% de ventes en plus, ce qui justifierai cet intermédiaire ? Si ça n’est pas le cas, un intermédiaire est inutile. il est important également de s’interroger sur la possibilité de diversifier ses sources de revenus, ce qui n’est pas possible par défaut avec Weecast.

Donc à la question “Weecast à t’il un quelconque intérêt”, je répondrai “oui pourvu qu’il vous apporte au moins 60% (ou le porentage correspondant à vos vente) de ventes supplémentaires par rapport aux ventes que vous auriez réalisé seuls et chez vos différents éditeurs (puisque seul vous n’avez pas de clause d’exclusivité)

Mon avis sur tout ça

D’un point de vue personnel, puisque je suis amené à faire de la formation et pourquoi pas des tutoriels vidéo, je pense que passer par un intermédiaire avec de si grosses marges n’a aucun intérêt, c’est du jamais vu. Je préfèrerais m’auto-éditer, pour plus de gain, d’assurance et de liberté.

Par contre, si une plateforme telle que Weecast prenant de 15 à 20% de commission voyait le jour, je pense qu’il deviendrait intéressant de jeter un œil dessus et de poster ses vidéos, au vu des services apportés par une telle place de marché. Et je pense que c’est ce genre de pourcentage qui est proposé aux auteurs “premium” de Weecast, donc si vous voulez poster vos tutoriaux, je ne saurais que chaudement vous conseiller de négocier un contrat “premium” et SURTOUT de ne pas poster vos tutos avec le contrat par défaut, dont les commissions sont bien trop importantes. Bref, vous êtes un professionnel, weecast un prestataire, à vous de négocier !!

Conclusion

Comme on l’a donc vu, un grand effort de la part de Nicolas et de son équipe, mais peu de changements profonds, la moyenne des commissions reste quasiment la même et les commissions lors de ventes non-exclusives sont désormais masquées au public et négociable au cas par cas (si quelqu’un a une info sur les taux je prends). De plus, l’exclusivité est désormais l’option par défaut.

Maintenant qu’il est clair que la plateforme n’est ouverte qu’aux professionnels, c’est à chacun de se faire son opinion comme pour n’importe quel prestataire, et de voir si l’intermédiaire est efficace ou non.

puisque je sais que Nicolas va me lire, je lui conseillerai de ne pas être trop gourmand au départ et de penser en terme d’investissement si il ne veut pas faire fuir les contributeurs. Une affaire n’est pas censée être rentable immédiatement, et une commission de 20% pour une vente non-exclusive serait à mon avis bien plus valable, ainsi que l’utilisation de vrai argent en euro à la place des crédits, et Weecast ferait un gros carton.

Bonne continuation quoiqu’il en soit !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page