Les hommes sandwiches déclarent leur indépendance

You To You m’a proposé de tester une nouvelle forme de publicité : le “billet indépendant” rémunéré, comme celui-ci. Pour ceux que cela intéresse, les explications détaillées sont ici.

Jouons un peu :

Devinez qui est l’auteur de cette phrase et premier testeur de ce concept merveilleux ? Hé oui !! Impayable je vous ai dit, dès qu’il y’a un gros concept bien puant sur le net avec trois centimes à la clef il faut qu’il se roule dedans jusqu’aux oreilles. (je ne vous linke pas, vous trouverez bien tout seul, suivez les mouches)

Et sinon, le disclaimer de la régie pub est un plaidoyer tellement vibrant pour l’indépendance de la presse que j’en ai eu une montée de lait, et je crois même que reporters sans frontières est en train de fabriquer des calendrier pour soutenir le mouvement.

Place au spectacle (je graisse) :

Les Billets Indépendants reposent sur 2 principes:

1/ Le blogueur est professionnel: il teste un produit ou un service, en tant qu’expert d’un domaine, pour le compte d’un annonceur
(indépendant mais pour le compte de quelqu’un, c’est tellement beau et transparent. je veux fumer ce qu’ils fument)

  • Il est rémunéré pour réaliser un test et en rédiger un article sur son blog
    (indépendant mais rémunéré par un tiers. Achetez-leur un dico ou je fais un scandale)
  • Il installe un marqueur Xiti sur l’article (et non pas sur tout le blog) pour fournir à l’annonceur des statistiques certifiées
    (indépendant avec des comptes à rendre à un tiers, concept)
  • Il autorise l’annonceur à envoyer ses commentaires avant publication de l’article (libre au blogueur de prendre en compte les remarques de l’annonceur ou non)
    (IINNNDEEEPENNNDENNNZAAAAAAAAA)
  • Il est transparent vis à vis des internautes en affichant le disclaimer suivant: “billet indépendant you media”.
    (alors là c’est chapeau, un billet indépendant suivi du nom de la régie qui a acheté ton cul pour que tu rédiges un truc pour l’annonceur. Indépendance quand tu nous tiens.)

Voilà voilà, on rigole mais moi je vais aller vomir un coup devant tant de cynisme :GERBE: .

Mais bon n’en faisons pas un fromage, c’est bien connu que les billets sponso c’est pas bien, dixit les blogueurs influençables, et d’ailleurs ils n’en font pas beaucoup (0,48 en 178 ans je crois) et ils jurent sur la tête de leurs enfants qu’ils n’en feront plus.

J’appelle la DDASS pour signaler les décès des gosses, en même temps que celui… de leur indépendance. o/

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page