Logo et professionnalisme : poser les bonnes questions à son client

Ça faisait un petit moment que je n’étais pas allé jeter un coup d’œil du coté du crowdsourcing, et à plus forte raison du coté de chez nos amis de chez Wilogo, jusqu’à ce que soit porté à ma connaissance un screenshot reflétant le sérieux et le professionnalisme de ce genre de plateformes.

Admirez, des perles pareilles ça force le respect :RESPECT: .

demande de logo wilogo

Tout y est : l’amateurisme à un dégré jamais atteint, le kikoolol qui s’énerve au milieu, la petite blagounette trop mdr, toutes les questions qui reposent sur la forme au lieu de reposer sur le fond (informations sur l’entreprise et les objectifs à atteindre), le client bien condescendant, le travail pour la gloire, pour finir sur une apothéose avec le dernier commentaire du client.

Et on constate que dans ce flou le plus total, il y’a déjà 96 propositions réalisée, c’est dire le haut niveau qualitatif qu’elles doivent atteindre :AIE:

  • Envoyer un mail : 0€
  • Commander 100 logos à 50 graphistes : 800€ (d’ailleurs c’est même plus bon marché leur truc !!)
  • Obtenir un “logo axé sur les effets et les reflets, clair ou détaillé” dessiné par 50 newbies qui met votre communication en valeur : ça n’a pas de prix oO’

À tous les entrepreneurs qui cherchent de la com’ à pas cher (800€ tout de même), honnêtement quand vous voyez ça ça ne vous fait pas réfléchir ? Le but d’un logo c’est de refléter votre entreprise, pas d’avoir 120 propositions toutes plus inaptes les unes que les autres !! La proposition n’est même plus bon marché !! vous ne payez que la quantité !!

Si vous cherchez un logo VRAIMENT efficace et que vous n’avez pas beaucoup d’argent, dirigez vous plutôt vers des offres professionnelles telles que le “logo minute” proposé par l’endroit : pour 500€ vous aurez un logo plein de sens et réalisé par quelqu’un de talentueux dont c’est le métier. Vous pouvez d’ailleurs comparer son offre par rapport à celle des graphistes de wilogo sur une demande précise.

Extrait du site de l’endroit :

Le Logo Minute, c’est un logo logo à 500€. Il est réalisé en 2 demis journée : vous m’appelez, on fait un brief très précis par téléphone, puis vous m’envoyez votre bon de commande par mail en PDF, et le lendemain vous avez votre logo.

Je pense que c’est une offre très intéressante, mais il en existe d’autres. Votre communication est primordiale, vous ne devriez pas la fournir à des amateurs, surtout si vous n’avez pas beaucoup de budget.

Si vous êtes graphiste et que vous cherchez des question pertinentes à poser à votre client pour la création de son logo, je vous conseille celles-ci (extraites de intéressant livre “The secret life of Logos” de Leslie Cabarca chez How books, qui explique la genèse de plusieurs logos et que je vous recommande :

Partie 1 : votre image :

  • Quelle est l’essence de votre entreprise ?
  • Quels sont vos projet d’évolution ?
  • Comment vous voyez-vous dans 5 et 20 ans
  • Choisissez 3 mots que vous voulez que les gens associent à votre entreprise quand ils verrons la nouvelle identité
  • Choisissez 3 mots que vous ne voulez PAS que les gens associent à votre entreprise quand ils verrons la nouvelle identité
  • En rapport avec la question précédente, créez une liste de “tensions” concernant votre identité d’entreprise. Par exemple : Vénérable/Aventureux, Distingué/Dynamique, International/local
  • Comme une identité ne peux pas communiquer sur tous les aspects de votre entreprise, il est nécessaire de prioriser les objectifs de communication. Choisissez 2 des caractéristiques ci dessus qui représentent le plus votre entreprise
  • Quelles étaient les problématiques soulevées par vos précédentes identités ? Est-ce que certains des aspects de ces identités étaient pertinents ?
  • Êtes-vous intéressés par un logotype uniquement (texte seul) ou par un logo avec pictogramme ?
  • il y a t-il des aspects de votre entreprises qui doivent être estompés ou évités dans votre identité ?

Partie 2 : votre public/cible

  • Décrivez votre public principal. Ce public changera-t-il avec le temps ?
  • À qui cette identité doit le plus parler ? Classez -les du plus important au moins important
  • Qui sont vos principaux concurrents et quelles sont leurs identités (graphiques) ?
  • Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? En quoi êtes-vous supérieurs, en quoi proposez-vous une expérience distincte ?
  • Dans les logos que vous avez vu sur mon book, il y en à t-il qui vous déplaisent/vou plaisent ? Le ton et le ressenti paraissent-t-ils appropriés/inappropriés ?
  • Pouvez vous nommer 2 identités graphiques, une à l’intérieur et une à l’extérieur de votre périmètre d’activité que vous aimez particulièrement ? Pourquoi les aimez-vous ? Pourquoi pensez-vous qu’elles sont efficaces ?
  • Des dernières recommandations ? D’autres choses que je devrais savoir ? Quelques clichés ou solutions que je devrait impérativement éviter ?

Voilà quelques questions très efficaces ! Aborder la création d’identité de cette manière reflète quand même un peu plus de professionnalisme que de l’aborder à la touriste et poser au client (dont ça n’est pas le métier) des questions sur la forme et non sur le fond. Prendre les choses de cette manière vous permettra (pour le moins que vous connaissiez votre travail) de proposer au client une solution pertinente et professionnelle. En plus le client sera investi dans votre démarche et le “j’aime/j’aime pas” ne sera pas prépondérant. Vous éviterez la multiplication des pistes, gagnerez du temps (et donc pourrez proposer un tarif plus avantageux), et vous vous situerez ainsi sur un marché qualitatif différent que celui du crowdsourcing qui brasse les touristes au chalut, que de toutes façons vous ne pourrez jamais égaler quantitativement.

Si les questions à poser et la méthodologie des projets vous intéresse, je vous recommande chaudement le livre “profession graphiste indépendant” chez eyrolles, ou encore le blog de Laurent Demontiers.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page