Les concours de graphisme, pourquoi ça craint en général

Voilà un billet pour préciser notre position face aux concours graphiques que l'on trouve à foison sur le web. Je vais tenter d'expliquer ce en quoi c'est mauvais plan pour un infographiste, débutant ou pas, déclaré ou pas, et pourquoi vaut-il mieux s'abstenir dans 95% des cas, pour éviter d'être le dindon de la farce.

La grande mode actuelle est de proposer un concours pour tout, sur l'air bien connu du "crowdsourcing". C'est une véritable épidémie, et ça n'a pas l'air prêt de s'arrêter. Pourtant la totalité des professionnels les déconseillent, ainsi que tous les organismes ayant un rapport avec la création graphique. Paradoxalement, les plus responsables de cet état de fait sont les graphistes eux même, qui en participant se tirent une balle dans le pied. Dans la plupart des cas, les participants aux concours ne se rendent pas compte du danger de cette démarche pour la profession, et ne voient que le profit à court terme qu'ils peuvent en tirer. Analysons les différents aspects d'un concours web graphique:

Il y a toujours eu des concours, en quoi ceux là changent-ils la donne ?

Les concours ont toujours existé, et on a tous un jour ou l'autre tenté sa chance dans un concours pour tenter de gagner un abonnement à jesaispakoi-mag en échange d'une réponse juste à un questionnaire tiré au sort.

Puis est apparue la mode du crowd-sourcing, c'est à dire le concept qui fait que les sites web sont désormais alimentés par le public, n'étant plus qu'une coquille vide en l'absence de contributions. C'est un principe efficace pour générer du contenu sans débourser un centime. Du coup, des investisseurs peu scrupuleux ce sont emparés du concept pour faire (beaucoup) d'argent. Effectivement, pourquoi Payer des gens pour faire quelque chose alors que la communauté est prête à le faire gratuitement ? là où ça coince, c'est que sur des opérations aussi difficile que la création d'un visuel de bonne qualité, il faut un peu plus de travail que pour rapporter une news ou marquer un emplacement de resto.

Pour motiver les troupes, les propriétaires des sites on eu l'idée géniale d'organiser le concours web, c'est à dire motiver 150 mecs avec une carotte à gagner, afin de créer une émulation et d'obtenir du travail gratuitement. Après un regroupement des concours qui ont été portés à notre connaissance, marie et moi avons pu dégager 5 types de concours différents, ce qui permet de les classer facilement. (ATTENTION: les catégories ne sont pas numérotées qualitativement, et un concours "niveau 2" peut être plus abusif qu'un "niveau 5")

  • type 1: Le concours est organisé au sein d'une communauté et pour son usage seulement. C'est un concours interne dont le résultat sera profitable à chacun dans la communauté, gratuitement.
  • type 2: Le concours vise à générer du contenu pour le site organisateur et créer du buzz. C'est de "l'user generated content" mais régi par un concours.
  • type 3: Le concours est organisé pour remplacer un appel d'offre en bonne et due forme, et le résultat ne profite qu'à l'entreprise, qui peut le réutiliser commercialement.
  • type 4: Le site fonde son contenu exclusivement sur des résultats de concours qui est ensuite revendu avec profit, mais sans contraintes pour les participants.
  • type 5: Le concours est organisé pour satisfaire une demande client externe, le résultat du concours est ensuite vendu à ce client en tant que prestation, permettant un bénéfice aux organisateurs.

Désormais, nous nous servirons de ces catégories pour classer les concours à truffes. Maintenant que les concours sont classés, nous allons voir la différence entre un bon et un mauvais concours. Un bon concours est simple à reconnaitre: vous en tirez un avantage et votre participation vous apporte un retour non négligeable, alors que dans un mauvais concours (que nous appelons aussi faux concours) vous ne tirez aucun bénéfice de votre participation, et le grand gagnant de l'histoire est l'organisateur. Voyons plus précisément les éléments qui distinguent un "bon" concours d'un "mauvais"

Reconnaitre un bon concours

voici la liste non exhaustive des choses qui contribuent à ce qu'un concours soit valable (attention, ça ne veut pas forcément dire que c'est OK):

  • les résultats du concours ne sont pas revendus ni réutilisés.
  • le concours vous est bénéfique, à vous ou la communauté dans laquelle vous évoluez dans son ensemble (puisque en contrepartie, cette communauté vous offre de nombreux avantages)
  • le lot coïncide avec le travail fourni
  • le règlement du concours est déposé chez un huissier (c'est obligatoire: art L121-38 du code de la consommation)

Reconnaitre un concours moisi

voici la liste non exhaustive des choses qui vous assurent à 95% que le concours sent le paté et que l'on cherche à vous exploiter plus que de faire un concours sympa:

  • il s'agit d'un appel d'offre déguisé (pour le savoir c'est simple, ce concours aurait il pu faire l'objet d'une prestation payante ?)
  • les résultats du concours sont utilisés à des fins de promotion ou sont utilisé comme matériel utile à l'entreprise organisatrice (logo, charte graphique, affiche etc...)
  • les résultats du concours sont revendus à des tiers en réalisant un bénéfice
  • le concours fait l'objet d'une publicité de masse sur les médias gratuits (forums etc...)
  • le concours est un "concours permanent"
  • le règlement n'est pas déposé chez un huissier
  • le lot est proposé sous forme de royalties sur des futures ventes
  • les organisateurs arguent que leur concours vous "fera connaitre"

Dans tous les cas, un concours est à la base un investissement pour une entreprise, c'est de la promotion, c'est à dire que ça lui coute de l'argent, mais qu'en échange elle gagne en notoriété. une sorte de pub collaborative si vous préférez. Alors si vous tombez dans un concours où visiblement le plus grand bénéficiaire est l'entreprise organisatrice, dites vous bien qu'il y a un problème quelques part, et que c'est ni plus ni moins de l'exploitation. Bienvenue dans le monde merveilleux du crowdsourcing :D .

Vous l'aurez donc compris, quand il s'agit de concours à truffe ou qu'on parle péjorativement d'un concours sur ce site, nous parlons évidemment des mauvais concours.

oui mais moi j'aime bien les concours, ça me prend pas beaucoup de temps et ça me permettra d'être reconnu et d'avoir un bô ticheurte et des stikeurz  !

Si vous êtes un infographiste professionnel (j'entends par là déclaré et payent des charges) cette démarche est débile, et vous êtes en train de perdre de l'argent, en plus d'en faire gagner aux autres, pour la survie de votre entreprise: arrêtez ça :D (enfin vous faites ce que vous voulez en fait, la concurrence sera moins rude ;) . Dites vous aussi que ça n'est pas une manière de se faire connaitre ou de gagner des clients, Et tous les professionnels, freelance ou pas,  que j'ai pu croiser me l'ont confirmé.

Si vous êtes un jeune infographiste aux dents longues, et que vous venez de terminer vos études ou que vous êtes en plein dedans, vous vous dites qu'un petit concours "après l'école" ça ne peux pas être néfaste, que comme ça vous vous constituez un book, mais hélas ça n'est pas la manière la plus appropriée (cf le "book qui sonne creux"). Dites vous que ora-ito n'a pas rempli son book de concours de logo/stickers/t-shirt pour démarcher les agences. Au lieu de perdre du temps à engraisser des personnes qui profitent de vous, faites votre site, commencez dès maintenant à démarcher, créez votre identité visuelle, faites vous un vrai book et faites un peu de pro-actif si le coeur vous en dit. Foi d'infographiste il n'y a que ça qui paye, le reste c'est des propos de bonimenteurs de foire qui n'y connaissent rien au métier, destinés à vous endormir.

Je reprends souvent cet exemple, mais le jour où vous irez démarcher une agence, il vaut mieux présenter à un Directeur artistique ce que vous avez réalisé dans le cadre d'un concours de stickers ou ce que vous AURIEZ fait pour lancer un nouveau produit nike ou coca, sans que votre créativité soit bridée ? La réponse me parait hyper logique et pourtant apparemment ça ne tombe pas sous le sens, et de nombreux jeunes graphistes gâchent leur temps et leur talent à alimenter des concours organisés par des profiteurs, tout ça parce qu'ils manquent de confiance en eux.

Quand aux concours qui proposent votre "nom et lien de site" comme seule récompense, dites vous que ça n'en est pas une, même si ils vous payaient ils seraient obligé de faire figurer ces mentions, sauf si vous renoncez à votre droit au nom, moyennant finances évidemment.

OK mais mes 175€ et mon t-shirt alors ?

Vous vous êtes peut être dit qu'en plus de vous faire la main, vous vous feriez de l'argent de poche. C'est vrai, c'est de l'argent de poche, surtout si vous êtes professionnel. Comptez le temps qu'il vous à fallu pour produire votre contribution au concours, et comparez là avec les 175€TTC nets que vous à rapporté ce concours (dans l'optique ou vous l'avez gagné, ce qui n'est pas le cas dans 90% des cas)

Maintenant, demandez vous combien vous auriez gagné en allant proposer vous même des stickers ou des t-shirts à des boites ? hé oui, bien plus que 175€, avec l'assurance de ne pas travailler pour rien !! Et combien vous auriez gagné en diffusant votre propre marque avec vos visuels ? hé oui, encore plus. Quand aux cadeau en nature, il y a 15.000 moyens peu onéreux de se faire tirer des stickers et des t-shirts à son effigie sans être obligé de participer à un concours pour avoir le droit de voir hypothétiquement son nom apparaitre en minuscule en bas. En plus, chaque stickers ou affiche que vous ferez tirer sera dédiée à votre communication, et vous serez entièrement libre de choisir ce que vous mettez dessus. C'est plus valable comme opération non ?

conclusion

Avant de vous lancer dans un concours "parce que c'est fun" faites la part des choses et demandez-vous si vous n'êtes pas en train de creuser votre tombe en tant que futur infographiste, car à l'avenir, qui voudra payer pour une prestation alors qu'il suffira d'organiser un concours ? Demandez vous si l'exposition qui vous est promise n'est pas un miroir aux alouettes et si les retombées du concours valent vraiment la peine de s'investir dedans. Demandez vous aussi si vous n'avez pas mieux à faire, et si tout simplement pour le même travail vous ne pourriez pas être rémunéré à votre juste valeur, en étant sûr d'être sélectionné.

Ne vous laissez pas embobiner par des gens qui vous laissent entendre qu'il "vous laissent votre chance en tant que débutant", ils font ça juste pour ne pas vous payer, car si ils vous ont sélectionné c'est que votre travail est tout à fait vendable !

ressources

vous trouverez quelques ressources si vous voulez élargir votre champ de vision:

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://mariejulien.com/trackback/12

Haut de page